Devenir citoyen bienveillant

août 2017

Devenir citoyen bienveillant, c'est être attentif aux personnes sans-abri vulnérables dans votre quartier et les signaler aux services concernés.

De quoi s’agit-il brièvement?
Etre citoyen bienveillant, c’est devenir nos yeux sur le terrain en signalant les personnes sans-abri présentes sur une zone géographique qui vous est familière. En étant attentif aux personnes sans-abri vulnérables et en nous transmettant les informations, vous participez à l'acquisition d’une vision d’ensemble sur le public sans-abri bruxellois et à la facilitation du travail de suivi des équipes de terrain. Ces missions se font dans le cadre du travail de l’asbl Infirmiers de Rue, l’une des association de la campagne 400Toits.

Quel engagement?
L’une des conditions pour devenir Citoyen bienveillant est de suivre une formation, prise en charge par Infirmiers de Rue. Elle permet de comprendre l’esprit de l’asbl – sa manière de travailler et ses objectifs –, de se familiariser avec le public cible, d’assimiler les outils indispensables au citoyen bienveillant.
 
Deux modules (un en matinée et un en soirée) sont actuellement disponibles  :
    •    Module A : Vendredi 6 octobre (10h-12h) et vendredi 10 novembre (10h-12h)
    •    Module B : COMPLET
Nous acceptions jusqu’à 10 personnes par module de formation.

Comment devenir Citoyen bienveillant?
Pour devenir Citoyen bienveillant, envoyez un email (avec votre CV) à l’adresse suivante : adrienne.vanvyve@idr-sv.org, en précisant le module de formation auquel vous désirez participer. Avant celui-ci, un entretien aura lieu.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter : nous nous ferons un plaisir de vous répondre!



Autres actualités

Umicore soutient Infirmiers de rue !

février 2020
Umicore est soucieux du climat social à Bruxelles et s'implique volontairement dans des actions qui vont à la rencontre de solutions pour des
suite

De la rue au logement : le parcours de Mr H.

janvier 2020
Monsieur H*. adore cuisiner, est féru d’Histoire et rêve un jour d’aller vivre au bord de la mer. Chaque
suite

2019 en chiffres

janvier 2020
Quelques explications : Le pré-suiviLe pré-suivi nous permet de rester attentif, et de pointer les besoins urgents afin
suite

Sur base de quels critères choisissons-nous les patients à entrer dans notre suivi ?

janvier 2020
La situation à Bruxelles est sérieuse : le dernier dénombrement des personnes vivant quotidiennement en rue
suite

L'histoire de Monsieur C.

novembre 2019
Monsieur C.*, la cinquantaine, vit sous tente dans les bois depuis plusieurs années.Jusque-là, il ne voulait jamais nous suivre pour une
suite

L’antenne liégeoise d’Infirmiers de rue lance un crowdfunding pour financer 100 maraudes !

novembre 2019
Depuis le 13 mai 2019, Fanny Caprasse et Camille Delvoye, de l’association Infirmiers de
suite

Matelas Padebol incite les citoyens bruxellois à agir pour la fin du sans-abrisme

novembre 2019
Changer d’une politique d’urgence vers des solutions durablesAvec l’image d’un morceau de carton intitulé ‘Matelas Padebol’, l’asbl Infirmiers
suite

L'histoire de Monsieur G.

octobre 2019
Nous retrouvons notre patient, que nous suivons depuis peu, dans une des rues principales de Liège. Il est allongé sur le trottoir, le pantalon
suite

« Vivre en rue est un choix. »

août 2019
Personne ne choisit cette option-là.  Tout le monde peut se retrouver dans la rue, suite à une combinaison de circonstances malheureuses. Et
suite

Infirmiers de rue aide les personnes sans-abri à se garder au frais

juin 2019
Bruxelles / Liège - 24 juin 2019 – Le cliché veut qu'il soit beaucoup plus facile pour les personnes sans-abri de vivre
suite

Page suivante