Infirmiers de rue ouvre une antenne à Liège

mai 2019

Nous lançons une antenne à Liège afin de réduire la morbidité et la mortalité des personnes sans-abri les plus vulnérables. Celle-ci ouvrira le 13 mai 2019. Camille Delvoye et Fanny Caprasse travailleront sur le terrain au contact des personnes sans-abri, Gaïd Prigent sera, quant à elle, la gestionnaire du projet.

 

Ayant travillé à Liège avec des personnes sans-abri pendant plus de deux ans, Fanny et Camille ont mis en évidence un réel manque de professionnels de la santé sur le terrain. Ce besoin, trop longtemps ignoré, semble essentiel aujourd’hui, étant données les conditions de vie de plus en plus intolérables des personnes sans-abri.

 

La création d’un groupe de travail avec les acteurs de terrain leur a permis d’établir une cartographie du réseau liégeois et, d’ainsi, cibler les priorités : rendre la personne actrice de sa santé, lui permettre un accès aux soins. La présence de travailleurs médicaux, en contact direct avec le milieu de vie des personnes sans-abri, est cruciale.

 

Comment ?

 

Fanny et Camille travailleront sur le terrain en tant qu’infirmières. Elles appliqueront la méthodologie de travail qu’elles ont eu l’occasion d’apprendre au cours de leur formation de quatre mois au sein de notre équipe bruxelloise.

 

Ainsi, elles iront directement au contact des personnes les plus vulnérables en les rencontrant dans leur environnement, à savoir la rue. L’objectif est d’assurer un suivi médical global de la personne, avec pour finalité de lui permettre de retrouver un logement.  Elles accompagneront les personnes de manière intensive et sur du long terme.

 

Gaïd sera la gestionnaire de projet. Elle s’occupera de la recherche de partenaires et de subsides, la gestion financière, la collaboration avec le réseau social liégeois, la coordination de l’équipe de terrain, …

 

Impact

 

Ce projet permettra d’améliorer les conditions de vie des personnes sans-abri, de lutter ensemble contre le sans-abrisme de manière générale. Elles ont à cœur de répondre aux besoins du réseau social liégeois qu’elles contribueront à renforcer en collaborant avec ses différents acteurs.



Autres actualités

3 postes à pourvoir : assistant(e) social(e), Chargé(e) des signalements & Chargé(e) de projet

avril 2019
3 postes à pourvoir: Chargé(e) des signalements et pré-suivisContrat de remplacement - 3/5temps Détails du
suite

20KM 2019

février 2019
Infirmiers de rue participe à nouveau aux 20km de Bruxelles cette année ! Lors de l’édition 2018, grâce aux 150
suite

SPECTACLE!

février 2019
Soutenez ce projet du Canto general 2019 organisé par La Badinerie asbl au profit de Infirmiers de rue et Mothers & Midwives Support. A
suite

"L'hygiène, parlons en !" : les dates de formation du 1er semestre 2019

janvier 2019
21/02 , 14 & 28 /03, 23/05, 06 & 13/06 Pour une inscription individuelle, formation en 1 ou 2 journées. Participants : min 8
suite

Communiqué : Les 2 logements modulaires installés sur friche à Bruxelles présentés au public

août 2018
(Communiqué complet ICI)La Campagne 400Toits lance un projet pilote avec citydev.brusselsLoger les personnes sans-abri dans des habitats
suite

Appel à bénévoles "Face-à-face pour un logement" / TERMINE

août 2018
La campagne 400Toits dont Infirmiers de Rue fait partie lance un appel à bénévoles pour la deuxième édition de la semaine
suite

Face-à-face pour un logement : 4 jours, 400 bénévoles

juillet 2018
25-28 SEPTEMBRE - SAVE THE DATES Afin d’identifier les personnes à reloger et adapter les solutions au mieux, la
suite

Le Wald-Cube ou “repenser le logement à Bruxelles”

juillet 2018
Un projet pilote d'habitats déplaçables sur des terrains en friche. Cet été, le Wald-CubeTM, un habitat déplaçable
suite

SOLD OUT! - Assitez en avant-première à L'Homme de la Mancha le 12/09

juin 2018
SOLD OUT!!Une initiative du Rotary Club Bruxelles Forêts de Soignes au profit d’Infirmiers de rue. Au KVS, en avant-première L'HOMME DE LA MANCHA Le
suite

Froid sibérien : faut-il obliger les sans-abri à accepter un hébergement ?

mars 2018
Il est sans doute vrai qu'un certain nombre de personnes sans-abri sous-estiment le danger du grand froid. L'hypothermie est
suite

Page suivante