L’antenne liégeoise d’Infirmiers de rue lance un crowdfunding pour financer 100 maraudes !

novembre 2019

Depuis le 13 mai 2019, Fanny Caprasse et Camille Delvoye, de l’association Infirmiers de rue, arpentent les rues de Liège pour y rencontrer les personnes sans-abri les plus vulnérables. Leur but ? Accompagner ces personnes afin qu’elles quittent la rue et retrouvent un logement stable.

Pourtant, l’absence de soutien financier structurel et conséquent des pouvoirs publics se fait fortement ressentir. C’est pourquoi, afin de pérenniser les activités de cette antenne liégeoise de l’association, elles lancent un crowdfunding pour récolter 15.000€. Ainsi, elles pourront financer 100 maraudes supplémentaires.

Tout don est le bienvenu via lien vers page Gingo pour soutenir ce projet.

Quatre jours par semaine, les deux infirmières enfilent leur sac-à-dos et partent en maraude. Elles vont directement au contact des personnes les plus vulnérables, avec pour objectif de leur assurer un suivi médical global et in fine les réintégrer dans un logement.

Après seulement 6 mois, les premiers résultats sont déjà prometteurs : au cours de 210 maraudes, l’équipe a rencontré 115 personnes sans-abri.

Parmi ces personnes, 6 sont suivies de manière intensive. Leur situation catastrophique demandait, en effet, une attention particulière. Aujourd’hui, 2 d’entre elles ont déjà quitté la rue et se trouvent dans un établissement supervisé. Une troisième va intégrer un logement en décembre. Cela semblait pourtant impossible il y a quelques mois !

 

La méthodologie spécifique d’Infirmiers de rue, basée sur l’hygiène, la santé et la valorisation des talents, et aussi la bonne coopération avec le réseau ont rendu cela possible.

Avec un budget d’environ 150.000€ pour 2019, il reste à l’antenne liégeoise encore 15.000€ à trouver pour bien terminer l’année. Mais aussi pour l’année 2020, la plus part des fonds restent encore à trouver. Comme il y a à l’heure d’aujourd’hui, au moins 500 personnes qui dorment quotidiennement dans les rues de Liège, le travail est loin d’être fini.

Le projet est à ce jour une initiative privée et est principalement financée par les fonds propres d’Infirmiers de rue. Tout don est donc bienvenu sur la page du crowdfunding pour soutenir ce projet.

Infirmiers de rue contribue à la fin du sans-abrisme à Bruxelles et à Liège, en accompagnant des personnes sans-abri très vulnérables en terme de santé, vers leur réintégration dans un logement stable. Les rendre conscientes de l'importance de prendre soin de leur hygiène et de leur santé, renforcer leur estime de soi, collaborer avec d’autres organisations et faciliter le logement, sont les leviers les plus importants de l'association.


Autres actualités

Urgence de dépistage pour ralentir l’épidémie, mieux soigner les malades et soutenir les aidants

mars 2020
Médecins du Monde, le Samusocial et Infirmiers de rue appellent ensemble à un dépistage plus actif du Covid19 pour aider au contrôle de
suite

Infirmiers de rue insiste pour une politique de dépistage actif des personnes sans-abri au Covid-19

mars 2020
Bruxelles / Liège ; le 20 mars 2020. « Tester les personnes sans-abri au Covid-19 au plus vite », c'est l'appel lancé
suite

Pandémie de Coronavirus : adaptation du travail d’Infirmiers de rue en cette période de pandémie.

mars 2020
Nos patients sont un public particulièrement vulnérable face au Coronavirus, du fait de leurs conditions de vie, des pathologies chroniques
suite

Umicore soutient Infirmiers de rue !

février 2020
Umicore est soucieux du climat social à Bruxelles et s'implique volontairement dans des actions qui vont à la rencontre de solutions pour des
suite

De la rue au logement : le parcours de Mr H.

janvier 2020
Monsieur H*. adore cuisiner, est féru d’Histoire et rêve un jour d’aller vivre au bord de la mer. Chaque
suite

2019 en chiffres

janvier 2020
Quelques explications : Le pré-suiviLe pré-suivi nous permet de rester attentif, et de pointer les besoins urgents afin
suite

Sur base de quels critères choisissons-nous les patients à entrer dans notre suivi ?

janvier 2020
La situation à Bruxelles est sérieuse : le dernier dénombrement des personnes vivant quotidiennement en rue
suite

L'histoire de Monsieur C.

novembre 2019
Monsieur C.*, la cinquantaine, vit sous tente dans les bois depuis plusieurs années.Jusque-là, il ne voulait jamais nous suivre pour une
suite

Matelas Padebol incite les citoyens bruxellois à agir pour la fin du sans-abrisme

novembre 2019
Changer d’une politique d’urgence vers des solutions durablesAvec l’image d’un morceau de carton intitulé ‘Matelas Padebol’, l’asbl Infirmiers
suite

L'histoire de Monsieur G.

octobre 2019
Nous retrouvons notre patient, que nous suivons depuis peu, dans une des rues principales de Liège. Il est allongé sur le trottoir, le pantalon
suite

Page suivante