Matelas Padebol incite les citoyens bruxellois à agir pour la fin du sans-abrisme

novembre 2019
Changer d’une politique d’urgence vers des solutions durables

Avec l’image d’un morceau de carton intitulé ‘Matelas Padebol’, l’asbl Infirmiers de rue lance une campagne qui vise, d’une part, à sensibiliser le public bruxellois à l’idée que la fin du sans-abrisme est possible, et, d’autre part, à demander le soutien financier nécessaire pour pouvoir continuer à mener les actions pour y arriver.

La campagne est gracieusement soutenue par des entreprises comme Exki, P&V Assurances et Expansion ainsi que de nombreux médias bruxellois.

[continuez en-dessous de l'illustration]

Cliquez sur l'affiche pour soutenir le travail d'Infirmiers de rue:
Affiche_Padebol
Pour Infirmiers de rue (IDR), comme pour la plupart des autres acteurs de terrain, la fin du sans-abrisme n’est pas un rêve lointain. Depuis désormais quatorze ans, l’association prouve qu’il est réellement possible de sortir les personnes sans-abri de la rue, même celles considérées comme perdues parce qu’elles y sont déjà depuis 15 à 20 ans. Sur les dix dernières années, IDR a pu reloger plus de 120 personnes.

Pourtant, le nombre de personnes sans-abri ne semble pas diminuer dans les rues de Bruxelles, bien au contraire. Dans ce cas, où se situe le problème ?

Pour Infirmiers de rue, il est plus que temps que notre société ne considère plus comme « normal » que des gens vivent en rue, mais aussi que les pouvoirs publics changent de paradigme : qu’ils donnent la priorité aux solutions durables plutôt qu’aux mesures de « gestion de crise », telles que les plans hiver ou de canicule, la création d’abris de nuit, etc.

Solutions

En effet, les véritables solutions se trouvent ailleurs. Tout d’abord, il faut  assurer une meilleure prévention en renforçant les mécanismes sociaux qui empêchent que des gens se retrouvent à la rue, à cause de malchance d’ordre économique, familial ou de santé mentale ou physique. Ensuite, il faut une politique plus poussée de création de logements abordables pour les groupes les plus démunis de notre société.

Enfin, il faut un renfort de l’accompagnement individuel et intensif des personnes actuellement sans-abri, ainsi que des personnes remises en logement, tant au niveau de leur santé physique et mentale qu’au niveau administratif.

En attendant que les mentalités et les politiques évoluent dans ce sens-là, Infirmiers de rue continue ses démarches sur le terrain, en étroite collaboration avec ses partenaires du réseau social et médical, en accompagnant les personnes sans-abri les plus vulnérables vers leur réintégration dans un logement et en continuant à suivre les personnes déjà relogées pour s’assurer qu’elles ne retournent pas à la rue.

Budget à boucler

Il s’agit d’accompagnements intensifs, qui demandent beaucoup de ressources, humaines et financières. Bien que l’association soit soutenue par les instances publiques, force est de constater que les subsides ne suivent pas la croissance des besoins. Aujourd’hui, les subsides ne couvrent plus que 45% du budget de l’association.

Pour boucler celui-ci, le soutien de fondations privées, d’entreprises et de particuliers est plus que jamais nécessaire. Chaque don effectué sur le compte bancaire d’Infirmiers de rue asbl est donc extrêmement bienvenu : BE91 0014 6955 7676 ou cliquez ici pour faire un don online; les dons à partir de 40€ donnent en plus droit à une exonération fiscale, qui fait qu’un don de 40€ ne coûte que 22€


Autres actualités

L'histoire de Monsieur G.

octobre 2019
Nous retrouvons notre patient, que nous suivons depuis peu, dans une des rues principales de Liège. Il est allongé sur le trottoir, le pantalon
suite

« Vivre en rue est un choix. »

août 2019
Personne ne choisit cette option-là.  Tout le monde peut se retrouver dans la rue, suite à une combinaison de circonstances malheureuses. Et
suite

Infirmiers de rue aide les personnes sans-abri à se garder au frais

juin 2019
Bruxelles / Liège - 24 juin 2019 – Le cliché veut qu'il soit beaucoup plus facile pour les personnes sans-abri de vivre
suite

Le plan "Fontaines d’eau potable et toilettes gratuites" 2019 est disponible !

juin 2019
Aider les personne sans-abri à trouver aisément leur chemin vers des toilettes publiques gratuites ou une fontaine d’eau potable à Bruxelles,
suite

Coopérative CERA : MERCI !

juin 2019
Merci à la coopérative Cera, qui va permettre à notre équipe nouvellement présente à Liège de s'équiper en ordinateurs
suite

Le moment est venu d’avoir une politique de fin du sans-abrisme sur Bruxelles

mai 2019
Entre 2008 et 2016, le nombre de personnes sans domicile a doublé, passant d’environ 2.000 à près de 4.000. Comme dans la plupart des grandes
suite

Témoignage : Anaïs

mai 2019
Anaïs, étudiante infirmière en stage chez Infirmiers de rue, raconte sa première maraude avec notre collègue Laetitia. Aux abords d'une gare,
suite

Infirmiers de rue ouvre une antenne à Liège

mai 2019
Nous lançons une antenne à Liège afin de réduire la morbidité et la mortalité des personnes sans-abri les plus
suite

20KM 2019

février 2019
Infirmiers de rue participe à nouveau aux 20km de Bruxelles cette année ! Lors de l’édition 2018, grâce aux 150
suite

SPECTACLE!

février 2019
Soutenez ce projet du Canto general 2019 organisé par La Badinerie asbl au profit de Infirmiers de rue et Mothers & Midwives Support. A
suite

Page suivante