Sortons Laura* de la rue

novembre 2017

En 2015, grâce à vos dons précieux, Émilie et sa dynamique équipe d’Infirmiers de rue ont pu sortir Alex* de la rue. Cette année, Infirmiers de rue a de nouveau besoin de vous et de votre générosité débordante pour aider Laura* à sortir de la rue après y avoir vécu pendant 7 ans!

Sortons Laura* de la rue

Laura* a 50 ans. Elle a vécu de nombreux décès dans son entourage proche, ce qui l’a plongée dans une grave dépression et lui a fait perdre pied avec la réalité. Laura a aussi accumulé d’autres déconvenues, ce qui l’a malheureusement précipitée en rue. Cela fait 7 ans que Laura vit dans les rues de Bruxelles.
Nous la connaissons et la suivons depuis maintenant 2 ans. Pour beaucoup, la situation de Laura est sans issue. Pas pour Infirmiers de rue. Aidez-nous à démontrer que « sortir Laura de la rue, c’est évidemment possible! »

Découvrez ici l’histoire de Laura, comment Infirmiers de rue l’accompagne pour sortir de la rue et comment vous pouvez vous-même devenir acteur de la réintégration de Laura dans un logement stable.

(*) Nous mettons tout en œuvre pour respecter la vie privée de nos patients et notre secret professionnel.
Nous voulons néanmoins témoigner de la façon dont ils doivent survivre et de la manière dont nous travaillons ensemble à leur réinsertion.
Par conséquent, le nom des personnes et les lieux sont volontairement omis ou modifiés ainsi que des situations vécus sont mis dans un autre contexte.
Il n’y a pas de lien direct entre les photos et les histoires ci-dessous.


Autres actualités

Umicore soutient Infirmiers de rue !

février 2020
Umicore est soucieux du climat social à Bruxelles et s'implique volontairement dans des actions qui vont à la rencontre de solutions pour des
suite

De la rue au logement : le parcours de Mr H.

janvier 2020
Monsieur H*. adore cuisiner, est féru d’Histoire et rêve un jour d’aller vivre au bord de la mer. Chaque
suite

2019 en chiffres

janvier 2020
Quelques explications : Le pré-suiviLe pré-suivi nous permet de rester attentif, et de pointer les besoins urgents afin
suite

Sur base de quels critères choisissons-nous les patients à entrer dans notre suivi ?

janvier 2020
La situation à Bruxelles est sérieuse : le dernier dénombrement des personnes vivant quotidiennement en rue
suite

L'histoire de Monsieur C.

novembre 2019
Monsieur C.*, la cinquantaine, vit sous tente dans les bois depuis plusieurs années.Jusque-là, il ne voulait jamais nous suivre pour une
suite

L’antenne liégeoise d’Infirmiers de rue lance un crowdfunding pour financer 100 maraudes !

novembre 2019
Depuis le 13 mai 2019, Fanny Caprasse et Camille Delvoye, de l’association Infirmiers de
suite

Matelas Padebol incite les citoyens bruxellois à agir pour la fin du sans-abrisme

novembre 2019
Changer d’une politique d’urgence vers des solutions durablesAvec l’image d’un morceau de carton intitulé ‘Matelas Padebol’, l’asbl Infirmiers
suite

L'histoire de Monsieur G.

octobre 2019
Nous retrouvons notre patient, que nous suivons depuis peu, dans une des rues principales de Liège. Il est allongé sur le trottoir, le pantalon
suite

« Vivre en rue est un choix. »

août 2019
Personne ne choisit cette option-là.  Tout le monde peut se retrouver dans la rue, suite à une combinaison de circonstances malheureuses. Et
suite

Infirmiers de rue aide les personnes sans-abri à se garder au frais

juin 2019
Bruxelles / Liège - 24 juin 2019 – Le cliché veut qu'il soit beaucoup plus facile pour les personnes sans-abri de vivre
suite

Page suivante