Froid sibérien : faut-il obliger les sans-abri à accepter un hébergement ?

mars 2018

Il est sans doute vrai qu'un certain nombre de personnes sans-abri sous-estiment le danger du grand froid. L'hypothermie est un risque majeur. Mais une telle mesure coercitive ne peut être mise en œuvre qu'avec la plus grande prudence et l'encadrement médical nécessaire. En outre, la seule bonne solution au problème est de garantir un logement pour tout personne tombant en rue.


Position détaillée




Autres actualités

Appel à bénévoles "Face-à-face pour un logement"

août 2018
La campagne 400Toits dont Infirmiers de Rue fait partie lance un appel à bénévoles pour la deuxième édition de la semaine
suite

Face-à-face pour un logement : 4 jours, 400 bénévoles

juillet 2018
25-28 SEPTEMBRE - SAVE THE DATES Afin d’identifier les personnes à reloger et adapter les solutions au mieux, la
suite

Le Wald-Cube ou “repenser le logement à Bruxelles”

juillet 2018
Un projet pilote d'habitats déplaçables sur des terrains en friche. Cet été, le Wald-CubeTM, un habitat déplaçable
suite

Assitez en avant-première à L'Homme de la Mancha le 12/09

juin 2018
Une initiative du Rotary Club Bruxelles Forêts de Soignes au profit d’Infirmiers de rue. Au KVS, en avant-première L'HOMME DE LA MANCHA Le mercredi
suite

27/5/2018 - Do the Home run! 20KM

février 2018
20km de Bruxelles avec Infirmiers de rue pour mettre fin au sans-abrisme! Vous pouvez vous inscrire ici dès maintenant. Formulaire d'inscription
suite

Sortons Laura* de la rue

novembre 2017
En 2015, grâce à vos dons précieux, Émilie et sa dynamique équipe d’Infirmiers de rue ont pu sortir Alex* de la rue. Cette
suite

Plan Hiver

novembre 2017
Pour Infirmiers de rue ASBL, le plan Hivernal de Bruxelles - accueil d'urgence de personnes sans-abri - est une
suite

Une excellente nouvelle

octobre 2017
Ca y est, une 100ème personne parmi nos patients sans-abri, est sortie de la rue et a pu ouvrir la porte de son logement! C'est un cap
suite

Formation!

septembre 2017
Disposez des clés pour aborder l'hygiène et/ou la précarité sans tabou. Infirmiers de rue propose des modules de formations sur
suite

Dans les rues de Bruxelles...

août 2017
Nous croisions régulièrement Cecilia*, une dame d'origine roumaine, aux abords d'une gare, toujours à la même place et couchée dans la
suite

Page suivante